Les mites d’oreilles

Cet acarien microscopique, comme son nom l’indique, colonise les oreilles des chiens, des chats et des furets. Il ne représente cependant pas une menace pour l’homme. La transmission se fait par contact direct. Les signes cliniques sont typiques : sécrétions brunâtres ayant l’apparence de grains de café moulu dans les oreilles, l’animal se secoue la tête ou essaie de se gratter au point de se mutiler avec ses griffes.

Le diagnostic se fait à l’aide d’un échantillon des sécrétions qu’on analyse au microscope.

Le traitement est simple et sous prescription vétérinaire.  Il faut d’abord se débarrasser des parasites, puis gérer l’inflammation ou l’infection au besoin.

1 réflexion sur « Les mites d’oreilles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *