Les tiques

Il existe plusieurs variétés de tiques. L’identification de celles-ci se fait en laboratoire. Les tiques habitent dans les herbes hautes et attendent patiemment qu’un animal passe par là pour leur servir d’en-cas. Certaines espèces peuvent parasiter les demeures. Elles se nourrissent du sang des mammifères et elles peuvent être des vecteurs pour plusieurs maladies tant chez l’homme que chez nos fidèles compagnons.  Elles peuvent transmettre, entre autres, la maladie de Lyme, l’anaplasmose et l’ehrlichiose.

Pour diminuer les risques que vous et votre animal ne serviez de repas à une tique, vous pouvez porter des vêtements longs, utiliser des insecticides topiques (ecto-spray), éviter les zones à risque et utiliser une prévention parasitaire adéquate (sous prescription). Sachez qu’aucune prévention n’est efficace à 100% donc il vaut mieux utiliser plusieurs méthodes simultanément.

Si votre animal a été piqué par une tique, il serait pertinent de procéder à un dépistage de la maladie de Lyme 6 semaines après la morsure. Dans les périodes à risque, surtout au printemps et à l’automne, il est recommandé de vérifier quotidiennement la peau de votre animal pour déceler la présence de cet acarien peu commode.

Pour plus de renseignements, communiquez avec nous et il nous fera plaisir de vous renseigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *