L’obésité chez nos animaux de compagnie

On a tendance à nourrir de façon excessive nos compagnons adorés et souvent, nous le faisons pour leur démontrer notre amour. Détrompons-nous, aimer de façon saine ne devrait pas rimer avec l’obésité voir avec l’obésité morbide…
L’obésité est un fléau : 58% des chiens et 45 % des chats sont atteints d’obésité. Cela fait tellement partie de nos habitudes que lorsque notre animal a un poids santé, les gens pensent qu’il est trop maigre.  Ce qu’il faut savoir c’est que l’obésité est responsable de mort prématurée. Une étude a démontré qu’un labrador nourri avec des portions contrôlées vit en moyenne 2 ans de plus qu’un labrador nourri à volonté. De plus, la liste des maladies étroitement liées à l’obésité est longue : diabète, arthrite, hypertension, cancer, boiterie, cystite pour ne nommer que celles-ci. Des études récentes nous informent que les cellules adipeuses (graisseuses) sécrètent des facteurs inflammatoires pouvant augmenter l’incidence d’otites, de dermatites, de cystites et tout autre processus lié à l’inflammation.

Nous connaissons les conséquences de l’obésité, mais comment y remédier? En fait, c’est assez simple : l’apport calorique obtenu par l’alimentation doit être moindre que les calories dépensées. Une diète formulée pour la perte de poids et de l’exercice constituent une recette gagnante. Certaines nourritures ne sont pas faites pour la perte de poids. Il est aussi important de ne pas faire perdre du poids trop rapidement. Le mieux est d’effectuer un suivi serré, de  faire peser l’animal une fois par mois et de bien contrôler ses quantités de nourriture. Ne diminuez pas les portions de nourriture à l’aveuglette, on ne veut pas qu’il soit affamé ou carencé. De plus, les gâteries ne devraient pas excéder 10% de l’apport calorique quotidien.  N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de la santé animale,  nous sommes formés pour vous venir en aide afin que votre animal retrouve son poids santé, qu’il puisse avoir une de qualité de vie augmentée et que vous puissiez l’aimer plus longtemps.

4 réflexions sur « L’obésité chez nos animaux de compagnie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *